Serait-il propre ?

imageA bientôt 3 ans et demi, Alphonse n’est toujours pas propre. Et je t’avoue que je désespérais un peu. Le sera-t-il avant septembre ? Il ne manifeste toujours pas le moindre intérêt pour les toilettes… Et ce week-end, il s’est passé un truc de dingue : on a supprimé les couches ! Alors, petit retour sur notre expérience et notre cheminement.

A 18 mois

Alphonse va avoir une petite sœur pour ses 2 ans (ou un petit frère, on ne sait pas encore). Tout le monde trouve ça chouette sauf lui. Lui, il s’en fout. Ou, plus exactement, il ne comprend pas vraiment ce qu’il se passe. Mon ventre qui grossit ne l’intéresse pas. L’évocation d’un bébé le laisse de marbre. En prévision, j’achète un pot. Après tout, certains enfants sont propres à cet âge. D’autant plus qu’il marchait depuis plusieurs mois et n’avait pas de problème pour descendre les escaliers. Il s’y assoit sans rechigner. On lui donne des livres pour l’inciter à rester (1ère erreur !). Efficacité nulle. L’été touche à sa fin, d’autres évènements viennent nous perturber. On remise le pot. On le ressortira plus tard…

A 2 ans et quelques

Ernestine est là. Elle prend beaucoup de place et, surtout, elle a des couches. Mais Alphonse souffre toujours de constipation. Il a les fesses à vif. Il hurle et se débat à chaque change. On en mal au cœur. Parmi tout les conseils que nous recevons, il y a : laissez-lui les fesses à l’air pour favoriser la cicatrisation. Il fait encore un peu frisquet mais on tente. De toute façon, ça ne peut pas empirer. Et tant qu’à faire, on ressort le pot (2ème erreur) Mais il a mal. Beaucoup. Il associe le caca à la douleur. Et c’est un refus catégorique que nous essuyons. Qui a laissé des traces, même encore maintenant.

A 2 ans et demi

L’été revient. J’allaite toujours Ernestine. Même si ça va mieux, Alphonse a du mal à trouver sa place de grand frère ET de petit garçon. Il refuse toujours le pot avec véhémence : quand je le sors, il le prend, le range, et va chercher une couche pour me la donner. Il ne parle pas, mais le message est clair. J’achète un réducteur de toilettes et un marche-pied. Peut-être que ça sera plus facile ? Non, le refus est le même.

A 3 ans

Il fait 17 kg (oui, c’est un géant !). Le changer devient de plus en plus pénible. Sans compter que niveau taille, ça commence à coincer sur la table à langer. C’est fini ! On prend des couches culottes, et on le change debout. La table à langer, c’est pour les bébés. On essaye de lui retirer la couche en lui disant de nous dire quand il veut faire pipi (3ème erreur) C’est une catastrophe. On remet la couche illico.

Récemment (3 ans et 4 mois)

On s’arrête sur une aire d’autoroute. Et là, un tout petit toilette. On propose à Alphonse de faire un petit pipi. Une chose incroyable se produit : il s’exécute ! On comprend qu’il peut faire pipi à la demande. Depuis, tous les matins et tous les soirs, passage sur les toilettes. On lui répète que, dans la journée, il faut qu’il demande. Que la couche ne doit pas se mouiller (4ème erreur) Autant ne rien dire, on économiserait de la salive !

3 ans et 5 mois

Cette fois, c’est le grand saut. Je lui explique tout au long de la semaine qu’à partir du week-end prochain, les couches c’est fini. Qu’il est grand maintenant. Je lui achète de jolis petits slips (tout plein). J’aurai aimé qu’il choisisse avec moi, mais on a fait comme on a pu. Et arrivé samedi matin, après le pipi habituel, hop, un slip. Alphonse est très fier. Beaucoup moins après la 1ère fuite. Il demande la couche. C’est bon signe. Ca veut dire qu’il comprend que le slip a ses contraintes. On refuse, et on lui dit qu’on sait que c’est difficile. Qu’on est là pour l’aider. On dessine ensemble son baromètre. Tous les soirs on le complètera en fonction du nombre d’accidents.

index

On passe le week-end les yeux rivés sur la montre. Toutes les heures et 15 minutes après les repas, on l’emmène aux toilettes. Des accidents ? Bien sûr, il y en a ! Mais à la fin du week-end, il demandait à faire pipi. Maintenant, je croise les doigts pour que crèche et nounou jouent le jeu ! Et que d’ici 2 semaines, la propreté soit acquise. Enfin… celle du jour ! Parce qu’après le bain, on remet la couche. Nous avons de la chance, il fait caca à heure fixe et c’est  le soir. Mais une bataille après l’autre. On va déjà essayer de gagner celle du pipi et du jour !

Publicités

2 réflexions sur “Serait-il propre ?

  1. Ça me rassure un peu de voir un enfant « propre » après 3 ans ! Ici Louis est propre depuis deux mois environ (mais pas la nuit, on n’ose pas encore enlever la couche). Ca n’a pas été facile, en fait il s’en fichait totalement du pot tant qu’il avait une couche, au point de ne même plus nous dire quand il avait fait. Finalement à 3ans et 3mois, on a décidé d’enlever la couche et lui avons demandé de nous dire car on en avait un peu marre. Et après 2-3 accidents, c’était bon ! Mais je ne pense pas que cette méthode aurait marché avec un plus petit. J’espère que ma fille sera plus vite propre en voulant imiter son frere peut-être 😉 ! Bon courage pour cette étape 🙂 !

    J'aime

    • J’ai un peu le même à la maison… et j’espère aussi que ça sera plus facile avec la petite sœur. Parce qu’après 3 ans, les gens ont tendance à prendre ça pour acquis. Merci en tout cas pour ton retour d’expérience 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s