La 1ère rentrée

unnamed

ça y est ! Alphonse est un grand. Il est entré à l’école il y a près de 15 jours. 15 jours ! Déjà ! Je t’avoue que j’appréhendais beaucoup cette étape… comme toutes les mamans amenant leur aîné(e) pour sa première rentrée j’imagine. Je craignais de nombreuses choses, à commencer par des accidents de propreté en passant par un manque d’autonomie sans oublier un rythme trop dur pour lui ou qu’il se fasse bousculer par les grands. Parce que oui, commencer à 8h30, manger à la cantine et faire la garderie jusqu’à 18h, ça fait beaucoup pour un petit garçon de 3 ans demi !

Alors, nous l’avons préparé bien en amont. On a visité son école en juin (il a fait pipi dans sa classe, oups !), il y a rencontré sa future maîtresse. On lui a expliqué qu’il grandissait et que nounou et crèche c’était fini. Et surtout, on lui disait que l’école c’était génial. Il allait y faire plein de choses et rencontrer plein de copains. Et on expliquait aussi à Ernestine que son grand frère ne serait plus du tout avec elle chez la nounou et que parce qu’il allait à l’école, elle devait changer de nounou (j’y reviendrais probablement un jour…)

La rentrée s’est très bien passée. Pas de pleurs, d’interrogations, de cris. Non, rien de tout cela. Un petit garçon content d’accrocher son sac à la patère sur laquelle il y avait déjà son prénom, content d’entrer dans la classe et de voir qu’il y avait plein de « copains » et surtout ravi de découvrir plein de nouveaux jeux. Je ne suis restée qu’à peine 5 min ! Lorsque je suis repartie, il avait déjà trouvé un livre, s’était assis sur un coussin et commençait sa lecture.

Les quatre premiers jours ont été spéciaux et un peu durs pour lui : 1h les jeudi et vendredi et 1h30 les lundi et mardi. L’école appelle ça l’adaptation. Moui, on parle de l’adaptation de la maîtresse là, parce qu’à fois Alphonse était frustré ne pas pouvoir resté plus longtemps et ne comprenait pas pourquoi les grands avaient le droit de jouer dehors et pas lui… Il n’avait qu’une hâte : y retourner !

Quand il a commencé les vraies journées, j’appréhendais encore plus. Passer de 1h30 à presque 10h, c’est un peu violent, non ? Et bien, a priori, pas pour lui ! Jusqu’à maintenant j’ai récupéré un petit garçon ravi qui me demande 1h après être rentré de l’école quand est-ce qu’il y retourne. Pourvu que ça dure !

Et pour mes appréhensions ? Pour la propreté, quelques tout petits loupés au début, mais on dirait que c’est réglé maintenant. Pour l’autonomie, pour la 1ère fois, il réclame à faire « tout seul ». Enfin ! A la maison, il se laisse porter en bon petit fainéant qu’il est. Quant au reste… il est encore un peu tôt pour se prononcer, mais ayant une tête de plus que l’ensemble de ces camarades, je me fais beaucoup moins de souci !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s