Quand le destin s’en mêle

1341705392

Il n’y a pas si longtemps, je m’interrogeais sur un 3ème ou pas. J’avoue que je n’avais pas totalement joué cartes sur table : le 3ème je le voulais et dans mon macro-planning je le voulais pour l’automne 2017. Avec le recul, je trouve qu’avoir un bébé en septembre c’est le mieux :

  • ça te permet de reprendre le boulot tranquillement en janvier. Bien sûr, il y a moins de place en crèche ou nounou qu’en septembre, mais c’est mieux que les autres mois de l’année
  • les 1ères grandes vacances, c’est avec un bébé de presque 1 an. En théorie, il a un rythme, fait ses nuits, s’intéresse à ce et ceux qui l’entourent
  • un 3ème est censé être plus dégourdi qu’un premier. Et rentrer à l’école à 3 ans plutôt que 3 et demi bien tassés serait sûrement mieux pour lui. J’imagine qu’il aura besoin de stimuli plus vite que l’aîné en a besoin
  • ça permet d’économiser un an de nounou
  • ensuite, pendant toute sa scolarité, la rentrée lui permet de faire une fête d’anniversaire et de retrouver ses copains qu’il (elle) n’a pas vu pendant 2 mois
  • et puis, ça me permettait de prendre mon nouveau poste sereinement

Bref, comme tu vois, j’avais longuement réfléchi à la question. Et j’essayais doucement de convaincre mon mari de la justesse de mon raisonnement. Il n’était pas contre à 100%, mais 3 enfants lui faisait un peu peur (oui, il a raison, je sais !). Et, c’est vrai qu’Alphonse et Ernestine ne sont pas bien grands.

En revanche, ce que je ne savais pas, c’est que quand j’ai écrit cet article… et bien j’étais déjà enceinte ! Oui, bon, la contraception et moi, on n’est pas très copines. Mais là, je ne m’y attendais pas du tout. Je m’explique : c’est vrai, j’avais du retard. Et pas qu’un peu. Evidemment, j’avais flippé et fais un test. Négatif. Ouf ! (AH AH) J’avais un peu mal au ventre, c’est que mon cycle allait bientôt commencer… Alors j’attends. Une semaine après, toujours rien. D’habitude, j’ai des cycles très réguliers. Je refais donc un test. Toujours négatif. Complètement perdue, j’appelle ma sage-femme. Qui me prescrit une prise de sang. Je m’empresse de la faire. Négative. Bon. ça va forcément venir. 1 semaine (encore) plus tard, toujours rien. Je refais un test pipi. Toujours négagtif. Je sais que je ne suis pas enceinte mais je commence à m’inquiéter.  Et si la machine était cassée ? Ma sage-femme me prescrit une échographie pour chercher l’origine du problème. J’y vais un peu anxieuse bien sûr. Et là, le verdict tombe : « madame, c’est une grossesse toute récente. » Euh… quoi ?! ça voudrait dire que je suis tombée enceinte après la date théorique de mes règles, moi qui suis réglée comme une horloge depuis mes 13 ans ???

Et bien oui. Bim ! Le macro-planning à la poubelle, adieu mon bébé d’automne ! Le papa n’a pas besoin de prendre une décision si importante, le destin l’a prise pour nous. Evidemment, on s’est posé la question de savoir de ce qu’on allait faire. On a bien du se la poser… 3 secondes. ça n’aurait pas eu de sens d’avorter maintenant pour avoir un bébé dans 6 mois alors que tant de couples galèrent… et puis rien ne nous garantissait que dans 6 mois ça aurait marché !

Alors maintenant, c’est parti ! Et c’est décidé : sur 3 bébés, 2 sont des surprises. Il serait peut-être temps de prendre une décision radicale pour éviter d’autre(s) surprise(s). Voilà mon défi pour 2017 : trouver un médecin qui accepte de ligaturer les trompes d’une femme de 30 ans ! Si tu as des pistes, je suis preneuse !

Publicités

14 réflexions sur “Quand le destin s’en mêle

  1. Moi j’ai eu un bébé de l’automne et je voulais pour le 2éme un bébé du printemps. Raté. Si j’ai de la chance ce sera un bébé de l’été, au pire de l’hiver. Mais vu que mon copain est ouvrier agricole il sera à nouveau en saison, donc je vais me retrouver encore seule à la maison avec deux enfants en bas âge… il y a que le printemps ou c’est calme.

    Par contre si c’est pas indiscret c’est ta contraception qui n’a pas marcher ou toi qui l’a mal utiliser ?

    J'aime

  2. L’essentiel c’est que ce bébé ait été désiré, à un moment ou à un autre. Après, le mois exact… finalement on ne choisit jamais 😉 (moi j’avoue que ça a aussi été la grosse surprise, même si les choses étaient plus ou moins préméditées… j’insiste sur le plus ou moins :p)

    (Et si tu trouves quelqu’un pour te ligaturer les trompes… ben j’espère que tu nous diras, ça m’intéresse – de loin pour le moment, mais qui sait ?)

    J'aime

  3. Félicitations !
    Je ne sais pas si tu es sérieuse au sujet de la ligature, mais il existe une liste de praticiens qui pratiquent la stérilisation volontaire sans jugement. Elle est accessible sur Gyn&co (https://gynandco.wordpress.com/category/contraception-ivg/sterilisation-volontaire/), ce n’est pas eux qui l’ont dressée mais j’en profite pour te recommander, et à tes lectrices, ce site qui recense des soignants respectueux des patient(e)s et de leurs souhaits (je me dis que tes 5 contraceptions en un an sont sans doute dues à des raisons légitimes, mais peut-être aussi à de mauvais conseils, et il n’y a rien de tel qu’une contraception inadaptée pour avoir une grossesse non désirée.
    Après, pour vous, un peu plus tôt que prévu c’est plutôt la belle histoire d’un bébé qui voulait naître aux beaux jours 🙂

    J'aime

  4. Dis-donc, tu m’as l’air très fertile ! Bravo donc, pour cette grossesse ! J’ai l’impression que toutes les blogueuses tombent enceintes en ce moment! C’est chouette quand le destin s’en mêle 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s