Fatigue

Girl Toddler Sleep Child Portrait Sweet Baby

Girl Toddler Sleep Child Portrait Sweet Baby

Je viens de découvrir quelque chose d’incroyable : je peux écrire un article depuis mon téléphone ! Alors certes, c’est beaucoup moins pratique mais je peux le faire allongée et ça, c’est magique ! Parce que franchement, je m’ennuie toute la journée sans rien faire (en plus, j’ai fini mon livre hier ! Si tu as des conseils de lecture…)

Bref, je m’égare. En ce moment, j’ai besoin de conseils. Je me sens un peu dépassée et ma patience est mise à rude épreuve. Comme tu le sais peut-être, nous avons eu très tôt des problèmes de sommeil avec Alphonse. Il faut se rendre à l’évidence : mon fils est un petit dormeur. J’imagine que pendant longtemps il a trouvé que c’était une perte de temps… À l’époque, on se battait pour qu’il fasse sa sieste d’abord puis qu’il s’endorme la nuit. Il s’endormait rarement avant 23h, le plus souvent aux alentours de minuit. On a donc supprimé la sieste alors qu’il avait moins de 3 ans. On pouvait faire ce qu’on voulait l’après-midi et il s’endormait à une heure décente le soir.

Tant qu’il était chez la nounou, ça allait bien. Surtout qu’elle ne faisait rien avec lui (avec le recul, cette nounou n’était vraiment pas top mais c’est facile à dire après coup !) et donc il ne se fatiguait pas beaucoup. Il a commencé à aller 2 jours par semaine à la crèche pour ses 3 ans (en janvier 2016 donc). Il était plus sollicité mais ne dormait toujours pas à l’heure de la sieste. Il faisait un temps calme pendant que ses copains dormaient. Mais 2 jours par semaine, ce n’est pas grand chose. Il récupérait le reste de la semaine et tout se passait bien.

Et en septembre il est rentré à l’école. Il a tout de suite commencé très fort : cantine et garderie. Soient des journées de 8h à 18h. Il était ravi. Et fatigué. Jusqu’à récemment ça allait à peu près. Mais c’est de pire en pire. Tous les soirs je récupère un petit garçon grincheux qui pleure pour un rien. Il se plaint de maux de tête, tombe au moindre trottoir… Il est épuisé ! Il a du mal à finir son repas le soir et ne demande qu’une chose : aller se coucher. Et il fait une super nuit de sommeil.

Je me rends compte de l’ironie de l’histoire. Il y a un peu plus d’un an, on aurait été ravis que notre garçon veuille dormir. Maintenant, on n’en peut plus de l’entendre chouiner pour rien. Tous les soirs deviennent pénibles. C’est assez impressionnant. Tout va bien et soudain Alphonse se métamorphose, plus rien ne va. Ça varie d’un jour à l’autre mais c’est souvent sur le coup des 19h. Oh bien sûr, on essaye de lui faire faire la sieste. Le week-end on lui impose un temps calme où il est obligé de rester allongé avec tétine et doudou. En semaine, presque tous ses copains font la sieste et lui reste allongé aussi en attendant d’avoir le droit de se lever. Mais ses petits yeux ne se ferment jamais. Il compte les minutes et attend le signal libérateur. Et plus l’année avance, plus la situation se dégrade. On lui explique et ré explique que le dodo de l’après-midi lui ferait du bien. Que c’est normal. En plus, il me voit faire la sieste tous les week-end (coucou la fatigue de grossesse !), je lui montre l’exemple. Mais rien n’y fait.

Je sais que cette situation est temporaire. En grandissant, le besoin de sieste va s’estomper et il sera le petit garçon souriant et plein d’entrain le matin comme le soir. Mais en attendant c’est difficile alors si tu as des conseils, des astuces, n’importe quoi, surtout n’hésite pas à partager ! Parce que si ce n’est pas facile pour nous, ça l’est encore moins pour lui !

Publicités

18 réflexions sur “Fatigue

  1. Aïe! Je ne saurais trop quoi te conseiller pour le sommeil, car il me semble que dans ce que tu décris se trouvent déjà toutes les idées auxquelles j’aurais pensé…Bon, pour me rattraper, j’ai un conseil lecture, en fait mon post d’hier concerne un de mes coups de coeur de cette année, « les vies multiples d’amory Clay » de William Boyd, biographie d’une femme photographe et indépendante sur le 20ème siècle. Je fais mon auto-promo mais jettes y un oeil si tu veux, si tu penses que cela peut te plaire! Bon courage pour les longues heures couchées en tout cas!

    J'aime

  2. Je ne peux pas trop t’aider concernant le sommeil d’Alphonse. C’est compliqué de l’obliger à faire la sieste… Ma fille est plutôt une bonne dormeuse et c’est très rare qu’elle ne dorme pas l’après-midi, mais quand elle est très fatiguée, elle devient aussi très énervée et pleure pour un rien… Je compatis mais je ne sais pas trop quoi te proposer. Une de nos solutions quand elle ne dort pas c’est de l’emmener faire un petit tour en voiture et là ça marche toujours, au bout de cinq minutes elle est dans les bras de Morphée. L’inconvénient c’est que parfois on roule juste pour rouler mais ça nous évite des crises de pleurs le soir…

    J'aime

  3. Arf … je ne peux pas t’aider … FeuFolet est un petit dormeur, mais s’il est fatigué, il va soit s’endormir avant/sur son repas le midi et sinon au cours du temps calme. Si il refuse le temps calme, c’est qu’il n’est pas fatigué.
    Après, chez nous, le temps calme, c’est sa chambre dans la pénombre et il fait ce qu’il veut (livre, playmobil, boite à musique, etc.). On entend bien que ça gigote un moment à l’étage puis plus rien 😉
    Peut-être que le fait d’être obligé de rester allongé le bloque pour trouver le sommeil? (bon, ça marche pas à l’école, mas a peut se tester chez vous)

    J'aime

    • Tant mieux pour FeuFolet ! On a instauré le temps calme pour limiter la casse… Et le problème, c’est qu’on ne peut pas le mettre dans sa chambre parce qu’il la partage avec Ernestine, qui elle dort. Les rares fois où on a essayé ont été de gros échec (aucun des deux n’a dormi !)

      J'aime

  4. Ouille difficile comme situation… Pour l aprés midi ma grand-mère avait une technique infaillible pour m obliger à fermer les yeux je me souviens bien. Elle me disait que mes yeux aussi devaient se reposer que je n étais pas obligée de dormir (la blague) mais que je devais au moins fermer les yeux sinon ils allaient piquer. Et forcément ca marchait bien je m endormais 🙂 . Sinon au risque que ce soit douloureux au début y aurait-il moyen de le faire se réveiller plus tot le matin ? Histoire que la fatigue se fasse sentir au moment de la sieste… Sinon parfois quand je sens Pierre fatigué au retour de la crèche je lui propose un temps calme à ce moment là qu il apprécie souvent : dans son lit avec sussu et doudou je lui mets un CD de musique enfantine. Parfois il reste une demie-heure comme ca (ca me laisse le temps de faire des choses en cuisine) et j ai l impression que ca lui permet de recharger les batteries. Voilà mes petites idées…

    J'aime

    • Je vais essayer le coup de lui faire fermer les yeux, ça peut être une piste intéressante, merci !
      Quant à le réveiller plus tôt, je ne m’y risquerai pas. Il tombe à 19h, pas avant…. Et pour la musique profites en, maintenant le mien chante et danse quand je lui en met. C’est super mignon mais pas vraiment calme 🙂

      J'aime

  5. Lui proposer un temps calme : soit avec un livre ou un CD pourrait être une solution. Quand vous êtes à la maison quelques exercices basés sur la sophrologie (respiration plus lente, corps qui s’enfonce dans le sol… le tout imagé, je crois qu’il existe des petits livres pour enfants sur ce thème) pourraient peut-être aider. Pour la sieste à l’école, c’est plus compliqué… L’institutrice pourrait-elle lui proposer un temps calme en salle de classe, cela éviterait qu’il ne s’énerve en salle de sieste et qu’il ne fasse qu’attendre le signal de se lever ? (Pour mon frère, c’est cette solution qui avait marché). Ce sont vraiment des idées en vrac…
    Pour la lecture pour toi : Le Club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia est vraiment pas mal. Sinon, il y a la relecture (ou la première lecture) de classiques : Zola, Verne… Tout dépend des livres que tu aimes…

    J'aime

    • Je n’avais pas pensé à la sophrologie… je vais me renseigner ! Et pour l’école, non, pas possible a priori. Il est obligé d’aller sur la couchette parce qu’il n’y aurait personne pour le surveiller s’il était ailleurs.
      Merci pour les idées de lecture, j’ai adoré le club des incorrigibles optimistes 😉 (et ai été un peu déçue par son dernier sur Van Gogh)

      Aimé par 1 personne

  6. Déjà je suis rassurée de ne pas avoir la seule enfant de 2 ans (2 ans 3/4 actuellement, mais ça fait déjà un bon moment !) qui ne sieste pas :p Ce qui me rassure c’est que je ne faisais pas de sieste non plus petite, alors je me dis que c’est peut-être génétique. Et puis les rares fois où elle sieste (parce qu’on ne l’en empêche pas non plus), elle est incouchable le soir…

    Je ne sais pas du tout comment ça va se passer à l’école, j’espère qu’ils seront plus tolérants que chez toi, qu’ils ne la forceront pas à rester couchée si elle n’arrive pas à dormir :/ Après, de toute façon, sieste ou pas, je vois chez les autres blogueuses que la première année d’école est épuisante pour les enfants. Heureusement ce n’est qu’un an, mais faudrait peut-être quand même qu’on se penche sur le problème, qu’on se demande si à 3 ans, une journée complète de sollicitations non stop (sauf pendant cette fameuse sieste, mais que tous les enfants n’arrivent pas à faire), c’est pas un peu trop…

    J'aime

    • J’avoue que quand on voit les récits sur les blogs … je me dit que si je n’ai pas trouver de travail d’ici septembre (ou mieux, le graale d’un mi-temps), je n’hésiterais pas à reprendre FeuFolet l’après midi, d’autant plus qu’il n’aura pas encore 3 ans. (Et je sais que dans mon bled, l’école encourage même ça 😉)

      J'aime

    • Oulala, Choupie ne fait déjà plus de sieste ? Des fois, j’envie les parents qui me disent qu’ils ont une parenthèses en début d’aprem !
      Pour l’école, c’est sûr que la 1ère année ce n’est pas rien ! Les vacances scolaires reviennent (trop) souvent mais les enfants en ont besoin !
      Pour l’école l’après-midi ou pas, j’ai vraiment l’impression qu’on entend tout et son contraire. En tout cas, Alphonse est ravi d’y aller la journée entière !

      J'aime

  7. Petits il parait qu’avec mon frère nous n’étions franchement pas des adaptes de la sieste. Mais à l’école on nous laissait tout de même avoir une activité calme pendant que les autres dormaient.
    Je n’ai pas trop de solution, chez nous la Biscotte à seulement 10 mois mais ce n’est pas une grosse dormeuse non plus (elle ne dort quasi plus le matin et 2h maxi l’après midi) et en effet souvent à partir de 19h la grognonitude apparait !
    Vous avez essayé de lui faire écouter des CD de bruits de la nature pendant le temps calme de l’après midi ? Je sais que pour moi le bruit des vagues ou d’un cours d’eau ça m’endors rapidement.

    J'aime

  8. Pas simple du tout le sommeil. Je comprend ta fatigue et la sienne. Ma fille vient d’avoir un an et c’est déjà toute une histoire. Elle fait peu de sieste depuis la naissance (2h en tout dans la journée tienne du miracle) par contre les fois où elle n’a fait que des toutes petites sieste (deux fois trente minutes) elle s’énerve mais elle accepte assez facilement de se coucher plus tôt et ne se réveille pas plus tôt le matin pour autant. Est ce que tu as tenté d’avancer l’heure du coucher ? Avec un petit rituel de calme lecture, musique…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s