Qui suis-je ?

Moi en 3 mots : citadine. trentenaire. maman.

Et voilà qui explique cela. Mes enfants occupent en ce moment toute ma vie. Normal, me direz vous, ils ont 4 ans et demi pour l’aîné, 2 ans et demi pour la cadette et 4 mois pour le benjamin. Et c’est vrai que ça occupe ! Il y a Alphonse, qui me tracasse pas mal ces derniers temps, Ernestine, vraie petite chipie qui sait prendre la place qui lui revient.. voire un peu plus et Gustave, aussi placide qu’un bébé peut l’être. Et bien sûr, il y a Monsieur Papa. Toujours là quand il faut, mon soutien infaillible (ou presque) Bref, si je pouvais, je ne parlerai que d’eux tout le temps, je chercherai des réponses à toutes mes questions, des conseils à chaque phase de développement… Sauf que je ne peux pas, bien sûr. Je ne peux pas monologuer sur mes enfants, je ne connais personne qui rencontre les mêmes problèmes que moi. Alors voilà. C’est ici que je vais m’épancher (et peut-être que certaines se reconnaîtront, qui sait ?) mais pas que !

Edit : Vous êtes nombreuses à m’avoir rejoint récemment. En ce moment je ne parle (presque) que de la maladie d’Alphonse. D’une part j’ai besoin extérioriser ce que je vis et d’autre part, si je peux aider d’autres parents qui traversent la même tempête, mes mots ne seront pas vains. Le 24 février 2017 on a diagnostiqué une tumeur cérébrale à mon petit garçon, il a été opéré le 28 février, l’exérèse a été complète. Nous avons appris le 27 mars qu’il s’agissait d’un médulloblastome à risque standard. Depuis, il subit des cures de chimios.